Pré-commande ton t-shirt " Queen Boss in the Making " 👑
Vaincre la mentalité de productivité

La mentalité de pauvreté : comment la vaincre ?

5 conseils pour sortir de la mentalité de pauvreté

Quel obstacle se place le plus facilement entre vous et votre stabilité financière ?  Votre richesse ? Le manque de temps ? L’absence d’un travail ? Le besoin d’économiser davantage ? Ou autre chose ? Rien de tout cela. Nous ne prétendons pas que ces éléments ne sont pas de sérieux handicaps lorsqu’il s’agit de s’émanciper financièrement, non. Cependant, une chose bien plus importante, une fois changée, a des effets révolutionnaires sur l’équilibre de son porte-monnaie : le « mindset », en français : l’état d’esprit.

Il existe ce que l’on appelle la « mentalité de pauvreté ». En effet, l’état d’esprit que nous manifestons dans les questions d’argent nous prédestine à être plus ou moins financièrement bien portant.

Qu’est-ce que la « mentalité de pauvreté » ? Il s’agit d’un système de pensées qui pousse ses adeptes à croire que la vie est pleine de manque, que les choses sont difficiles à acquérir et l’argent difficile à gagner. Ce dernier serait rare et il n’y en aurait pas pour tout le monde. La mentalité de pauvreté se manifeste en paroles, en pensées et en actions. Vous êtes-vous reconnu.e.s, même un peu, dans cette définition ?

Dans cet article, nous te donnons cinq moyens de se défaire de cet état d’esprit :

Assumer les responsabilités de ses actes et en tirer des leçons

Les pauvres ont toujours des excuses. Si quelque chose n’a pas fonctionné, ce n’est pas de leur faute mais celle d’un.e autre ou de circonstances atténuantes. De ce fait, ils ne retiennent jamais de leçons des conséquences de leurs actes et perpétuent les mêmes erreurs.

Cependant, les riches prennent pleinement la responsabilité de leurs échecs car ils les voient comme une manière d’apprendre de manière effective de leurs erreurs. Par exemple, s’ils ont fait faillite lors du lancement d’une entreprise, ils prendront note de ce qui n’a pas fonctionné afin de ne pas reproduire les mêmes erreurs lors de leur prochaine aventure entrepreneuriale.

 

La mentalité de pauvreté, c’est un  système de pensées qui pousse ses adeptes à croire que la vie est pleine de manque, que les choses sont difficiles à acquérir et l’argent difficile à gagner

Ne pas se laisser distraire par des éléments extérieurs qu’on ne peut pas maîtriser

 

Pour le pauvre, le moindre désagrément et imprévu est une raison pour ne pas faire. Une météo capricieuse, un collègue que l’on apprécie peu, ou autre : tout est bon pour procrastiner et ne pas faire ce qui doit être fait à un moment M. Les retards s’accumulent, les résultats ne sont pas là.

Le riche, quant à lui, ne se laisse pas distraire par des éléments sur lesquels il n’a aucune emprise. Son objectif est clair dans son esprit et tout ce qui n’y est pas directement rattaché ne retient pas son attention ou son énergie. Il doit se rendre à un rendez-vous important mais sa voiture est en panne : il prendra les transports et partira une heure plus tôt.

Changer sa manière de consommer

Là où le pauvre pensera : « combien de temps me faut-il économiser pour m’acheter ceci ? », le riche pensera : « combien dois-je gagner pour pouvoir me permettre ceci et comment atteindre ce revenu ? ».

Economiser jusqu’à une certaine somme afin d’acquérir un bien est une boucle sans faim qui appauvrit plus qu’elle n’enrichit. Il n’est pas question d’amasser l’argent voulu mais de savoir comment le générer. Si vous peinez à vous acheter ce qu’il vous plaît, vous n’avez pas un problème d’économie mais un problème de revenus. Economiser davantage ? plus longtemps ? Ou apprendre à générer un revenu plus important ?

Savoir prendre des risques

Le premier pas vers la richesse est d’oser. La manière d’oser la plus directe est d’investir dans le domaine prometteur de votre choix. Le pauvre verra tout ce qu’il pourrait y perdre alors que le riche visualise ce que cette prise de risque pourrait lui faire gagner. Cet état d’esprit positif permet de garder des pensées favorables à la réussite.

Délaisser le mode « passif » et devenir « actif »

Planifiez vos objectifs. Se dire simplement « Je veux générer X de revenus mensuel » ne sert à rien sans une planification claire de cet objectif. Comment y parvenir ? Quels sont les éléments à mettre en place dès maintenant pour atteindre ce but ?

Votre objectif vous semble trop ambitieux ? Divisez-le en points plus faciles d’accès et célébrez chaque nouveau pas vers votre but. Il n’y a pas de petites ou grandes victoires, juste de nouvelles marches à gravir et chacune d’entre elle mérite votre fierté.

 

 

Plus d'articles
Flow Joao lance son concept store à Sion